Pourquoi créer une franchise plutôt qu’une entreprise indépendante ?

Pourquoi créer une franchise plutôt qu’une entreprise indépendante ?

11/02/2024 Non Par Marion Jullian

Avant de rentrer plus en détails dans le vif du sujet, il est important d’expliquer le terme de franchise. Une franchise, c’est tout simplement un contrat passé entre deux parties : l’entreprise mère qui est franchiseur et une autre entité, appelée franchisé. Grâce à cet accord, les franchisés peuvent utiliser la marque du franchiseur qui s’engage de son côté à transmettre tout son savoir-faire et ses process. Il accompagne le franchisé qui peut ainsi plus facilement réitérer le succès rencontré par la maison-mère. Bien sûr, un ensemble de droits et de devoirs régissent cet accord entre les deux parties. Mais, créer une franchise plutôt qu’une entreprise indépendante comporte de nombreux bénéfices que nous allons à présent passer en revue.

Faire partie d’une entreprise à succès

Le premier avantage à devenir franchisé est de faire partie d’une entreprise à succès. Il ne s’agit pas de réinventer la roue, mais plutôt de se servir et de s’appuyer sur une enseigne ou une marque ayant déjà démontré sa réussite sur le marché. C’est en effet moins risqué de s’appuyer sur une entité ayant déjà fait ses preuves plutôt que de partir de zéro avec son propre concept.

Avant de devenir franchiseur, une entreprise a souvent réussi à monter et à pérenniser plusieurs points de vente. Elle décide alors à un moment donné, de généraliser ses méthodes de travail afin d’étendre son identité. Pour cela, elle donne la possibilité à un franchisé de reprendre son identité visuelle, ses techniques de travail, de fabrication, de vente, de communication, etc. Les franchisés sont des entrepreneurs qui achètent la méthodologie de travail d’une entreprise à succès. Les avantages sont multiples pour les deux parties :

  • Le fait de se regrouper permet d’être plus fort face à la concurrence ;
  • Une franchise regroupe le savoir-faire d’une structure allié à la motivation d’un entrepreneur indépendant ;
  • L’organisation des points de vente est facilitée par l’expérience du franchiseur ;
  • Une couverture du marché plus rapide et plus vaste grâce à des investissements et un partage de compétences performant ;

Être accompagné dans ses actions entrepreneuriales

Le second avantage de décider de reprendre une franchise plutôt que de se monter en entreprise indépendante est le fait de ne jamais être isolé. Il faut savoir que de nombreux indépendants souffrent de l’isolement et du manque de contact avec leurs semblables. Il est parfois difficile de faire face à certaines décisions et choix, mais aussi d’être seul avec ses défaites et succès.

Il faut alors être capable de trouver des stratégies pour s’adapter au marché, aux lois et à leurs évolutions. Il faut également avoir de nombreuses compétences dans divers domaines(ressources humaines, administratif, marketing, communication, comptabilité, etc.). C’est alors rassurant d’être franchisé lorsque l’on sait qu’on va pouvoir bénéficier de :

  • Formations complètes sur la gestion du métier et mise à jour régulière des techniques de gestion d’entreprise.
  • Un accompagnement journalier de par la maison-mère qui est joignable à tout instant et qui se rend souvent dans ses succursales.
  • Un partage d’expérience et un soutien quotidien de la part du franchiseur, mais aussi des autres franchisés membres du réseau.
  • Le plaisir de participer ensemble à la réussite d’une seule et même entité.

Cependant, le franchisé reste toujours maître de ses décisions et indépendant, mais jamais seul. Il est donc plus fort pour acquérir rapidement les compétences nécessaires à son domaine d’activité. On considère d’ailleurs qu’une entreprise franchisée est trois fois plus pérenne qu’une entreprise indépendante.

Les engagements du franchisé

Bien sûr, le franchisé à des engagements et obligations à respecter. Il faut bien entendu que les deux parties soient dans une relation “gagnant-gagnant”. Le franchiseur mettra un point d’honneur à ce que sa marque et son enseigne conservent une image qualitative et fiable quelle que soit l’antenne dans laquelle elle est utilisée. Il faut pour cela que le franchisé respecte les méthodes de travail et le concept de la maison-mère, mais il doit également suivre les évolutions de l’entreprise et respecter chaque clause du contrat. Lorsque ces engagements sont respectés, le franchisé parvient rapidement à un niveau d’autonomie important sans pour autant se sentir seul. L’entreprise mère ayant déjà connu le succès, la réussite du franchisé est généralement assez rapide. Les risques sont limités, car le savoir-faire du franchiseur a déjà fait ses preuves. Cela permet au franchisé de se lancer dans une toute nouvelle activité clé en main.

Avant de se lancer, un franchisé doit monter un dossier solide. Il doit en effet rechercher un emplacement porteur pour développer sa nouvelle activité. Il doit mobiliser des fonds propres et des garanties pour entrer dans la franchise. Il sera accompagné par le franchiseur pour tout ce qui concerne l’aménagement du point de vente, le recrutement et la formation des salariés. Il doit tout de même procéder lui-même l’immatriculation de sa société et se charger des démarches administratives. Après l’ouverture d’un point de vente, il se doit de participer aux programmes de formation, aux actions publicitaires, aux réunions et divers séminaires imposés par le franchiseur. Il doit savoir gérer son entreprise en toute autonomie, mais respecter les clauses du contrat imposées par le franchiseur. Il doit régulièrement faire remonter les informations et respecter les engagements financiers exigés par la marque.

Le rôle du franchiseur

Le franchiseur bénéficie également de nombreux avantages dans cette relation. Tout d’abord, son réseau est largement étendu ce qui lui confère de la puissance. Ensuite, les coûts et investissements sont répartis entre sa structure et celles de ses franchisés. La mise en place d’une franchise est rapide et son développement généralement assez porteur.

Il peut compter sur des chefs d’entreprise franchisés motivés et souvent plus impliqués que les dirigeants d’entreprise individuelle. En contrepartie, le franchiseur doit accompagner son franchisé tout au long du processus d’implantation, à l’ouverture et pour le développement du point de vente. Il devra alors continuellement analyser les résultats, proposer des stratégies, former, conseiller, accompagner, etc.

Vous savez désormais pourquoi créer une franchise plutôt qu’une entreprise indépendante. Nous avons vu que ce type de business représente de multiples avantages autant pour le franchiseur que pour le franchisé. Reste à trouver une structure fiable afin de vous lancer.

Pourquoi créer une franchise plutôt qu’une entreprise indépendante ?

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.