Comment l’entreprise communique en cas de crise ?

Comment l’entreprise communique en cas de crise ?

20/06/2022 Non Par Marion Jullian

Il est capital de communiquer en période de crise. Cela permet d’éviter les spéculations et les doutes venant des autres parties prenantes. En outre, il faut également faire preuve de proactivité pour montrer aux salariés que la situation est sous contrôle. Comment donc l’entreprise s’y prend pour bien communiquer ?

Qui communique en période de crise ?

Bien que cela puisse sembler évident, il faut d’abord savoir qu’une crise touche toute l’entreprise et que cela concerne aussi les dirigeants. Ainsi, communiquer sur une crise ne signifie pas qu’ils ne seront pas concernés par un éventuel chômage. Tout le monde ressentira les impacts d’une telle période de soudure. Quoi qu’il en soit, le PDG est le premier qui devrait s’exprimer quant à l’état des lieux.

L’organisation d’une cellule de crise

Il est primordial d’organiser une cellule de communication en interne. L’objectif est de préparer les différentes voies de communication. Dans cette optique, cette cellule réunit généralement un membre de la direction, un membre de la DRH, un membre de l’équipe communication/marketing, un membre du social media.

Cette équipe a pour but de :

– Organiser la veille quant aux informations institutionnelles. On peut faire un tri pour ne communiquer que les informations les plus pertinentes. Les interlocuteurs n’ont besoin que de l’essentiel.

– Préparer des éléments de communication à travers un communiqué de presse. Il faut préparer des réponses aux éventuelles questions. On prépare une FAQ.

L’ensemble de la communication en entreprise passe par cette cellule. Les paroles individuelles n’ont pas leurs places. Cela est également valable pour les réseaux sociaux.

À quel moment communiquer pendant les périodes de crise ?

Quand une entreprise traverse une période de crise, ses dirigeants doivent communiquer sur les évolutions de la situation. On communique alors avant, pendant et après cette période.

En communiquant avant la crise, on est proactif et on anticipe les questions que les salariés sont susceptibles de se poser.

Lorsqu’on communique pendant la crise, on fait le point sur la situation et on est en mesure de l’interpréter.

Une fois qu’on communique après la prise, on en finit avec le sujet et on répond aux questions finales.

Communication en période de crise : à qui elle se dédie ?

Il est certes bon de communiquer en période de crise, mais il est important d’adapter la communication au public et de n’omettre aucun salarié. On va communiquer avec les clients, mais ils ne sont pas les seuls que la situation intéresse. Il faut aussi penser aux partenaires commerciaux et aux travailleurs.

En communiquant en interne pendant une période de crise, on a le devoir d’être transparent et d’informer l’ensemble des collaborateurs et des partenaires de l’évolution de la situation. Il convient de communiquer régulièrement pour éviter les rumeurs infondées qui vont finir par dépasser la réalité.

De leur côté, les clients s’attendent à des informations plus précises portant sur la continuité de service et sur les impacts de la crise. Ils voudront en savoir plus sur les éventuels remboursements dans le cas où ils auraient déjà payé contre des biens et services qui restent encore à livrer.

L’entreprise n’est pas la seule à subir une crise. Les partenaires commerciaux sont aussi touchés par le problème. Il est alors nécessaire de prendre des nouvelles, car la solidarité est de mise pendant ces périodes difficiles.

Il faut aussi garder le contact avec les partenaires institutionnels. Cela permet de faire le point sur la situation et de rester au courant des démarches à suivre.

La communication est donc une étape cruciale de la gestion de crise en entreprise. Elle permet d’en voir le début, la fin et de l’affronter sereinement.

Comment l’entreprise communique en cas de crise ?

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.