Soupape de sécurité industrielle : définition-fonctionnement et critères de choix

Soupape de sécurité industrielle : définition-fonctionnement et critères de choix

31/10/2022 Non Par Alexandre Hounkpevi

Les soupapes industrielles se révèlent cruciales pour la sécurité de l’usine, des équipements ainsi que de celle du personnel. Elles sont utilisées pour protéger les systèmes de tuyauterie, les cuves et le moteur à explosion. Elles jouent un rôle important dans la synchronisation des différents composants. Pour choisir une soupape de sureté, il est important de connaitre son fonctionnement, ainsi que ces critères de choix. Voici un guide complet sur les soupapes de sécurité industrielles.

Qu’est-ce qu’une soupape de sécurité ?

Une soupape de sureté vapeur désigne une tige métallique constituée de plusieurs éléments à savoir : une tête circulaire, un collet et une queue. Elle est utilisée pour réguler la pression des appareils mécaniques. Elle diminue le risque d’explosion du moteur. Il s’agit d’une pièce très importante. C’est pourquoi il faut faire recours à un expert pour obtenir des conseils pour bien choisir sa soupape de sécurité.

Généralement, la soupape de sécurité pression safety ne s’utilise presque jamais. Il fonctionne uniquement si les appareils dépassent leur pression maximale. Toutefois, ce n’est pas pour cette raison qu’elle ne doit pas être installée. Ce dispositif se révèle indispensable pour protéger les appareils. D’ailleurs, la législation de plusieurs pays impose son installation dans les maisons et zones industrielles.

Quel est le fonctionnement d’une soupape de sureté ?

Le rôle d’une soupape de sureté est déterminant et est exigé par les normes de sécurité ISO. En effet, quand un appareil industriel dépasse sa pression maximale, la soupape de sécurité industrielle maintient le niveau requis. Elle s’ouvre automatiquement en cas de suppression de l’appareil pour évacuer le fluide qui s’y trouve.

Une soupape de sécurité pression safety est dotée d’un ressort qui facilite son étanchéité. Son rôle est de s’activer automatiquement lorsque les autres dispositifs de sécurité manquent à leur mission.

La pression se rend visible grâce à une membrane, un piston ou un sifflet. Tout dépend du type de soupape. Quand cette dernière s’ouvre, une chute de pression s’observe jusqu’à ce qu’elle diminue. Après la stabilisation, la soupape de sécurité pression safety se referme automatiquement.

Par ailleurs, il faut préciser qu’une soupape de sécurité doit être installée sur des canalisations, ou sur des cuves sous pression. Cela dit, il existe deux grandes catégories de soupape de sécurité. La première regroupe les soupapes à action directe. Elles sont dotées d’un seul clapet. La seconde regroupe les soupapes à action indirecte. Elles sont dotées d’un clapet principal et d’un autre auxiliaire.

Outre les soupapes de sureté, il existe aussi d’autres dispositifs de sécurité industriels. Il s’agit des dispositifs de décharge, de séquence, de contre-pression, de réduction de pression, etc.

Comment bien choisir sa soupape de sécurité industrielle ?

Plusieurs critères sont à considérer pour le choix d’une soupape de sureté.

Le type et la taille de connexion

La taille d’une soupape de sécurité dépend de la taille de la tuyauterie d’entrée et de décharge. Pour plus de sécurité, le dispositif doit correspondre à la tuyauterie d’entrée et à la tuyauterie de refoulement.

Quant au type de sécurité, il est aussi crucial. Il dépend du type de connexion : mâle ou femelle.

La température

La température peut impacter le volume et la viscosité du fluide qui circule dans le système. C’est elle qui détermine le type de matériau de la soupape de sécurité. Pour des températures fortes, il est conseillé de choisir une soupape inox. Il existe aussi des soupapes conçues en titane, en acier ou en nimonic. Ces alliages conviennent parfaitement aux soupapes de hautes performances.

La pression de réglage

La pression de réglage représente la pression à laquelle le dispositif s’ouvre. Elle ne doit pas dépasser la pression de service maximale du système. Par conséquent, le dispositif doit s’ouvrir au niveau ou en dessous du seuil autorisé de l’appareil.

Il est conseillé que la pression de service maximale autorisée dépasse d’au moins 10 % la pression de fonctionnement la plus maximale prévue dans des circonstances normales.

La contre-pression

La contre-pression peut être constante ou variable. Il s’agit de la pression qui se trouve au niveau de la sortie de la soupape de sureté. Elle résulte de la pression issue du système de refoulement. Elle a un impact sur la pression de réglage de la soupape en amont. Elle peut même provoquer son ouverture répétée, ce qui pourrait altérer le dispositif.

Pour installer correctement un appareil à contre-pression variable, il faut veiller à ce que cette dernière ne dépasse pas 10 % de la pression de tarage de la soupape. Mais si la contre-pression est constante, il faut penser à une soupape pilotée.

Le prix

Le prix des soupapes de sureté vapeur est très abordable. Il varie entre 10 € et 25 € pour chaque pièce.

Soupape de sécurité industrielle : définition-fonctionnement et critères de choix

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.