À la découverte du CPM

À la découverte du CPM

04/01/2022 Non Par Alexandre Hounkpevi

Dans le jargon marketing web, plusieurs terminologies existent et s’utilisent fréquemment. Parmi elles, figure le CPM. Beaucoup de personnes entendent presque tous les jours cette expression sans réellement en cerner le sens. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet acronyme.

Définition du CPM

Le CPM s’utilise dans divers contextes. Dans le domaine du marketing, le sigle CPM signifie Coût Pour Mille. L’expression désigne ici le mode de valorisation et de facturation d’un espace publicitaire Internet qui permet de facturer un annonceur (entreprise qui souhaite se faire connaître).

La valeur obtenue après calcul du CPM est ce que l’annonceur doit débourser pour que son matériel publicitaire soit affiché 1000 fois. La formule pour calculer se présente comme suit : CPM = (Budget total allouer à une campagne publicitaire/nombre total d’impressions) × 1000.

Un exemple concret, si un annonceur décide d’acquérir des affichages avec un CPM à 1 euro, cela signifie qu’il paiera 1 euro pour avoir le droit d’afficher 1000 fois sa bannière. Pour une demande de 10 000 affichages, il doit donc débourser 10 euros.

Les avantages du CPM

Le premier avantage reconnu au CPM, c’est le fait qu’il bénéficie d’un mode de facturation des espaces publicitaires sur Internet très favorable. La majorité des éditeurs de contenus à l’image des journaux en ligne trouvent que c’est un moyen qui facilite le calcul de leur chiffre d’affaires.

Par ailleurs, c’est un outil efficace qui permet à toute entreprise de gagner en visibilité en ligne, et ceci à moindre coût. À titre comparatif, il coûte moins qu’une publicité à la télévision, à la radio ou dans la presse.

À la découverte du CPM

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.