Entreprise : quelles sont les options de financement à court terme ?

Entreprise : quelles sont les options de financement à court terme ?

28/04/2023 Non Par Agnes Besson

Pour toute entreprise, l’accès à des solutions de financement à court terme revêt une grande importance. En effet, ces moyens permettent de faire face aux dépenses imprévues et de gérer efficacement la trésorerie. Il faut toutefois bien connaitre les options disponibles afin de réaliser des choix convenables en cas de besoin. Quelles sont donc les alternatives les plus courantes dans le domaine ? On vous en parle.

L’affacturage

L’affacturage constitue une solution de financement qui permet aux entreprises de vendre leurs factures impayées à un tiers dénommé factor. Celui-ci rembourse à la structure une partie du montant des créances cédées, souvent entre 70 % et 90 %, et se charge du recouvrement auprès des clients. Une fois les dettes payées, le professionnel verse un complément à la société tout en soustrayant les frais d’affacturage.

Cette option de financement se montre particulièrement utile pour les entreprises qui veulent de la liquidité rapidement. Elles obtiennent l’argent en quelques jours seulement et se concentrent sur leurs projets. En outre, l’affacturage leur permet de réduire les risques de non-paiement puisqu’elles confient l’encaissement au factor.

Découvrez le site de Bibby Factor si vous souhaitez trouver dès maintenant une structure prête à vous financer. Cette entreprise douée d’expérience en matière d’affacturage aide quotidiennement plus de 1000 clients concernant leur besoin de liquidités. Bibby Factor dispose de processus clairs, rapides et flexibles pour accompagner toutes formes d’organisations.

Le découvert bancaire

Le découvert bancaire constitue une autre solution de financement à court terme pour les entreprises. Il permet de dépasser le solde de compte bancaire autorisé jusqu’à un certain montant. L’alternative s’octroie par la banque aux entités sélectionnées moyennant généralement des frais d’intérêts élevés ainsi que des commissions.

Le découvert bancaire se révèle toutefois utile aux entreprises puisqu’il se met en place assez facilement. Le principal risque existant concerne d’éventuels problèmes de trésorerie à long terme si la société ne rembourse pas le montant emprunté à temps.

L’escompte commercial

L’escompte commercial permet aux entreprises de recevoir un paiement anticipé sur les factures impayées, à un taux d’escompte. Il s’agit d’une forme de réduction des prix en fonction du délai de paiement plus ou moins rapide du client. Avec cette approche, les structures accélèrent le recouvrement de leurs créances et réduisent les risques d’insolvabilité.

Notez toutefois que l’escompte commercial nuit à l’entreprise si elle se pratique régulièrement sur une trop longue période. Justement, les dépenses en contrepartie dépassent souvent l’encaissement. D’ailleurs, la solution dégrade les relations avec le client si ce dernier se sent pressé de payer plus rapidement que prévu.

Le financement participatif ou crowdfunding

Enfin, le crowdfunding figure parmi les options de financement à court terme d’une entreprise. Il consiste à lever des fonds en faisant appel à une communauté d’investisseurs. Ceux-ci contribuent à hauteur de leur choix, et en échange, ils reçoivent généralement une récompense ou une part de propriété dans l’entreprise.

Le financement participatif s’utilise généralement pour amorcer et achever des projets spécifiques (lancement de produits, campagne marketing, etc.). Le risque ici concerne le partage des informations de l’entreprise avec un grand nombre de personnes. Ceci pourrait limiter sa compétitivité ou provoquer en partie une perte du contrôle des processus.

Entreprise : quelles sont les options de financement à court terme ?

Experte éclairée en entreprise et économie, titulaire d’une solide formation dans le domaine. Journaliste chevronnée, ses articles allient finesse analytique et clarté éditoriale, enrichissant notre compréhension des tendances économiques