De nouvelles lois sur le tabagisme sont prévues : La France veut rendre la vie plus difficile aux fumeurs

De nouvelles lois sur le tabagisme sont prévues : La France veut rendre la vie plus difficile aux fumeurs

09/02/2024 Non Par Marion Jullian

La France s’efforce d’endiguer la consommation de cigarettes de tabac. De nouvelles lois sont prévues à cet effet. Celles-ci prévoient notamment d’interdire à l’avenir de fumer des cigarettes de tabac devant les écoles, dans les forêts et dans les parcs.

Par ailleurs, les fumeurs français devront bientôt mettre la main au porte-monnaie : Le prix du paquet de cigarettes devrait fortement augmenter d’ici à 2026. Actuellement, un paquet de cigarettes coûte 11 euros. Mais le ministre de la Santé Aurélien Roussea a annoncé qu’ils coûteraient bientôt 13 euros.

La France porte également un regard critique sur les “vape-pen”, c’est-à-dire les cigarettes électroniques jetables. La vente de ces dernières devrait être interdite à l’avenir. Rousseau souhaite que les zones sans tabac deviennent bientôt la norme en France. Il s’agit ainsi de lutter contre la dépendance au tabac. Le snus pourrait alors devenir pour de nombreux Français une alternative attrayante au vapotage des vapes jetables et à la fumée des cigarettes de tabac traditionnelles.

Le gouvernement veut prendre plus de responsabilités dans la lutte contre les cigarettes de tabac

La France compte déjà 7.200 zones entièrement non-fumeurs. Ces zones ont été créées en grande partie grâce aux initiatives des différentes communes. Mais le gouvernement souhaite désormais prendre ses responsabilités et faire de ces exceptions la règle.

Le gouvernement français considère que l’augmentation du prix des cigarettes est particulièrement efficace dans la lutte contre le tabac. Des études de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, le prouvent également. Le prix d’un paquet de cigarettes de 20 unités est aujourd’hui encore de onze euros en France. En raison de l’inflation, les coûts devraient augmenter de 50 centimes à court terme. Un prix de 12 euros est prévu pour 2025. L’objectif à long terme du président Emmanuel Macron est que la première génération sans tabac apparaisse en France en 2032.

L’interdiction de fumer dans la plupart des lieux publics et l’augmentation du prix des cigarettes devraient être adoptées par décret au début de cette année, selon le ministre de la Santé du pays. Les mesures ne concerneront alors pas seulement les locaux, mais bien sûr aussi les personnes qui passent leurs vacances en France – notamment en ce qui concerne l’interdiction de fumer sur les plages françaises.

Interdiction légale des vaporisateurs

Les vaporisateurs doivent également être interdits par la loi en France. L’Assemblée nationale a déjà débattu du projet à la fin de l’année dernière.

Les vapes jetables contiennent du liquide qui est chauffé par l’appareil et ainsi vaporisé. Les consommateurs inhalent ensuite cette vapeur. Dans la plupart des cas, les liquides contiennent également de la nicotine. Le vapotage n’est en aucun cas inoffensif pour la santé. La vapeur contient en effet différentes substances qui entravent les échanges gazeux dans les poumons. À long terme, cela peut provoquer des dommages aux poumons. Il ne faut pas non plus négliger le fait que le vapotage peut entraîner une irritation des voies respiratoires et des yeux.

Toutefois, les e-cigarettes jetables peuvent être très nocives non seulement pour la santé, mais aussi pour l’environnement. Étant donné que ni le liquide ni la batterie intégrée des vaporisateurs ne peuvent être remplacés, il s’agit d’un produit jetable à courte durée de vie, qui ne correspond en aucun cas à l’idée de durabilité. Une élimination correcte ne serait possible que dans un centre de recyclage. Cependant, de nombreux utilisateurs ont tendance à jeter inconsidérément leurs vape pens vides dans les ordures ménagères classiques.

L’interdiction en France ne s’appliquerait toutefois qu’aux cigarettes électroniques jetables, actuellement très populaires. Les modèles rechargeables ne sont pas concernés. Ceux-ci sont notamment utilisés par Marine Le Pen et la Première ministre Élisabeth Borne.

De nouvelles lois sur le tabagisme sont prévues : La France veut rendre la vie plus difficile aux fumeurs

Passionnée et diplômée de lettres, l’écriture a toujours fait partie intégrante de sa vie personnelle et professionnelle. A ce jour propriétaire de plusieurs blogs et magazines dont elle produit les contenus, elle est en capacité de traiter et de rédiger sur toutes les thématiques.