Les 3 étapes pour bien digitaliser son processus de recrutement

Les 3 étapes pour bien digitaliser son processus de recrutement

30/10/2023 Non Par Alexandre Hounkpevi

Avec l’avènement de la covid-19, de nombreuses entreprises ont amorcé leur digitalisation. Aujourd’hui encore, elles continuent de la parfaire en digitalisant certaines tâches qui, jusque dans un passé récent, s’effectuaient uniquement en présentiel. C’est par exemple le cas du recrutement. Vous êtes une PME ou une grande entreprise de renom, et vous souhaitez digitaliser votre processus de recrutement. Voici les trois (3) étapes essentielles à ne surtout pas manquer pour réussir cette transformation digitale.

Choisir les outils à utiliser pour la digitalisation de son processus de recrutement

La toute première chose que vous devez faire pour bien digitaliser votre processus de recrutement, c’est réfléchir à la solution de digitalisation. Trois options s’offrent à vous ici. La première consiste à sélectionner un outil de recrutement All in one (tout en un) comme Beetween sur cette page. La seconde vise à choisir un outil digital spécifique pour chaque tâche. Tandis que la troisième combine les deux premières options.

Dans ce dernier cas, l’entreprise qui digitalise son processus de recrutement peut associer une ou plusieurs solutions digitales spécialisées à un outil général proposant moins de fonctionnalités. D’aucuns estiment même que cette dernière option est plus avantageuse pour les PME et grandes entreprises. Puisqu’elle leur permet d’adapter les solutions existantes à leurs besoins, même les plus spécifiques.

Mais pour faire un choix optimal, vous devrez d’une part bien analyser les fonctionnalités proposées par chaque outil. Et d’autre part, identifier les différentes phases du processus qui seront pris en charge par le ou les outils spécialisés.

Accompagner ses équipes dans la transformation digitale du recrutement

Il s’agit d’une étape très importante. Pour la mener à bien, vous devez amener vos collaborateurs à s’approprier, de manière progressive, tous les outils de digitalisation mis en place. Il vous faudra par conséquent jouer sur la rapidité, mais aussi sur le temps d’adaptation. Ceci, afin qu’ils puissent produire de très bonnes performances.

Après l’installation de chaque outil, vous devrez :

  • former l’équipe de recruteur pour qu’elle se familiarise avec l’outil sélectionné ;
  • choisir un référant pour chaque outil afin que celui-ci puisse initier les nouveaux entrants et répondre aux questions éventuelles de ses collègues ;
  • rédiger un process d’utilisation pour conserver les bonnes pratiques ;
  • prévoir les éventuels retards opérationnels ;

Il est conseillé avant chaque intégration d’outil de communiquer avec son équipe de recruteur. Il ne faut pas non plus oublier que la communication doit être permanente pour être efficace. Plus les collaborateurs se sentiront écoutés et accompagnés pendant la digitalisation du recrutement, plus leurs retours seront constructifs et profitables à l’entreprise.

Définir les KPI à suivre en fonction de ses objectifs

Pour savoir si la digitalisation de son processus de recrutement est efficace, il faut la mesurer. Pour ce faire, vous devez définir l’objectif principal visé ainsi que les indicateurs (KPIs) permettant de l’atteindre. Ceux-ci doivent avoir certaines caractéristiques particulières.

En effet, ils doivent être quantifiables, actionnables, simples, fiables, contrôlables et qualifiables. Pour ceux qui l’ignorent, les KPIs permettent d’avoir un retour sur les actions menées, corrections à apporter, le ROI… et les axes à améliorer.

Alexandre Hounkpevi

Rédacteur web depuis de nombreuses années,
Je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat.
Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets
B2B d’actualité et pertinents.